L’art de ne pas être trop gentille dans un couple


C’est bien gentil toutes ces histoires de prince charmants qu’on nous racontait lorsqu’on était petite, mais aujourd’hui,  il semble parfois difficile de faire le rapprochement entre ce conte de fée et la réalité dans notre couple.

La belle princesse gâtée et choyée que l’on souhaitait devenir a laissé la place à une femme surbookée, qui doit tout mener de front, y compris en amour !

On est tellement habituée à prendre les choses en mains, qu’on a tendance à en faire trop. On a envie de se dépasser et de devenir la femme parfaite : résultat on dorlote trop notre moitié

Être trop gentille dans un couple : un mauvais mécanisme !

couple

Il est très difficile de maintenir l’équilibre dans un couple (quel que soit le niveau). C’est pour cette raison qu’un rien peut faire basculer la balance d’un côté, ou de l’autre…

Bim, d’un coup, sans qu’on ne s’en rende compte, on se retrouve à donner plus que ce que l’on reçoit. Vous lui avez offert une cravate récemment, mais de quand date son dernier présent ! Ne cherchez pas pour autant la petite bête pour un rien mais ne soyez pas trop gentille non plus ! D’ailleurs, saviez-vous que la cravate dans un look assez simple et BCBG apporte une touche trendy-masculine qui fera son effet, à coup sûr !

Cela peut être parce qu’on est d’une nature formidablement altruiste (et parfaite. et modeste.). Parce qu’on manque d’attention ou de reconnaissance, et que l’on cherche à en obtenir d’avantage. Ou bien encore, car on cherche à tout maîtriser dans sa relation.

Très vite, on se fait passer après notre chère-e et tendre, sans que la réciproque soit toujours au rendez-vous. On lui laisse le dernier yaourt alors qu’on le voulait aussi. On cède sur la destination du week-end parce qu’on se dit qu’il faut s’adapter. On renonce à sa sortie entre copines car ce soir, notre partenaire n’a pas envie d’être seul (pourtant ça ne l’a pas dérangé de sortir tous les autres soirs de la semaine).

Attention, c’est mauvais tout ça ! Notre tendre moitié va prendre de très mauvaises habitudes. Elle peut être tentée de se laisser aller ! Forcément, si tout lui tombe rôti sous le nez, notre partenaire aurait tord de se bouger…

Si un jour on décide de ne plus être aux petits soins (oignons) avec lui, cela risque de lui faire un choc et de créer de l’incompréhension !

Et nous, qui va penser à nous ? On risque également d‘avoir besoin de reconnaissance un jour ou l’autre, et malheureusement, de ne plus savoir comment en obtenir.

Comment être moins gentille ?

relation équilibree couple

Le changement doit se faire tout en nuance ! Le but n’est pas de passer du plus doux des petits agneaux à un abominable tyran ! On n’inverse pas les rôles non plus : ne rien faire et laisser sa moitié se charger de toutes les petites attentions. Là encore c’est le déséquilibre assuré !

Pour commencer, on en parle à son partenaire. Il y a fort à parier qu’il ne se soit même pas rendu compte qu’on était trop gentille et que lui, se laissait trop vivre. On le dit gentiment, sans faire de reproche, mais en abordant la discussion sous l’angle du constat.

Lors de la discussion avec notre partenaire, on privilégie une discussion autour de de nous et de nos sentiments, pour éviter de tourner le dialogue au procès de notre partenaire.

On diminue progressivement le nombre de nos petites attentions, pour penser un peu plus à nous ! C’est comme ça qu’on laissera de l’espace à notre amour pour qu’il prenne lui aussi des initiatives !

Enfin, on prend du temps pour soi.

Vous voulez sortir alors que votre moitié va rester seule ? Faites-le ! La dernière part de gâteau vous tente ? Elle est pour vous ! Vous n’avez pas envie de sentir ses pieds froids quand votre moitié rentre dans le lit ? Poussez-les !

Ce n’est pas grand chose, mais cela vous évitera de prendre sur vous tout le temps!

La clé : se laisser gâter !